Les derniers numéros

Centre d'éducation à la Résistance et à la Citoyenneté

Aide mémoire 64

Éditorial : passage de flambeau et perspectives d'avenir

 

Jerome Jamin YvonnicÀ partir du prochain numéro de la revue Aide-mémoire, c'est Julien Paulus, actuel secrétaire de rédaction, qui devient rédacteur en chef, une mission qu'il exerçait déjà discrètement depuis longtemps pour m'aider à clôturer chacun de nos numéros. Ce passage de flambeau est l'occasion pour moi de revenir sur un phénomène majeur que j'observe depuis près de quatorze ans, plus exactement depuis mars 1999 au moment où je suis devenu rédacteur en chef de la revue Aide-mémoire avec pour mission, notamment, d'écrire, de trouver et de produire des analyses sur les mouvements d'extrême droite. Le phénomène que je voudrais aborder est le développement d'un discours d'extrême droite « contre » l'islam « mais » tactiquement articulé en faveur des valeurs démocratiques, progressistes voire féministes et laïques, je fais référence ici à des partis de l'Europe de l'Ouest, l'évolution étant différente dans les pays de l'Est. À l'heure où Julien Paulus reprend la rédaction du journal, et afin de bien comprendre les mutations en cours et le visage de l’extrême droite de demain, et donc les défis au niveau de l'analyse et des articles à produire pour le futur dans la revue, je propose au lecteur cinq changements majeurs, cinq transferts de valeurs reformulées de façon efficace en vue de contourner la « répression antiraciste » et de se positionner dans le « camp » des démocrates.

Lire la suite : Éditorial : passage de flambeau et perspectives d'avenir

Les ONG américaines pour la démocratie (2e partie)

 

Par Adrien Lespagnard

 

Dans le numéro précédent, nous avions pris connaissance de l’existence du réseau d’ONG américaines – USAID, NED, IRI, NDI, CIPE, ACILS, AEI, Freedom House — dont le but est de promouvoir la démocratie, réseau en plein développement et doté de moyens financiers très importants. Nous avions également pointé le scénario relativement efficace mis en place afin de contraindre le chef d’État d’un pays jugé peu démocratique à quitter son poste.

Pour cette deuxième partie, nous allons voir que ce réseau d’organisations dites « non gouvernementales » entretient en réalité de nombreux liens avec le gouvernement américain et qu’il convient donc de rester prudent avec ce phénomène qui, bien que positif au premier abord, pourrait au final s’avèrer n’être rien d’autre qu’une nouvelle forme d’ingérence dans les affaires intérieures d’un État, ingérence davantage guidée par la protection des intérêts américains que par la promotion des valeurs démocratiques…

Par ailleurs, si chaque ONG n’est pas concernée pour chaque type de lien, ne perdons toutefois pas de vue que celles-ci agissent de concert et qu’il faut ainsi appréhender le phénomène de façon globale, comme un ensemble qui entretient donc des relations avec l’extérieur via plusieurs « entrées »…

Lire la suite : Les ONG américaines pour la démocratie (2e partie)

L'UDC face à l'islam

 

Par Sébastien Chazaud,

Historien

 

 

L’extrême droite suisse entretient la suspicion envers les étrangers en politisant systématiquement diverses questions que nous allons traiter ici. L’Union démocratique du centre (UDC) joue évidemment un rôle central dans ce processus, puisqu’elle est le plus grand parti du pays, dotée d’une puissance financière sans commune mesure avec les autres entités aux positions proches des siennes sur ces problématiques. Elle n’hésite pas à communiquer des chiffres erronés concernant l’immigration, les étrangers ou encore les musulmans. Suite à la diffusion, le 27 juillet 2010, d’une brochure intitulée « Quelle politique à l’égard des étrangers souhaitez-vous ? », l’Office fédéral de la statistique (OFS) a été dans l’obligation de publier un communiqué de presse corrigeant le parti agrarien sur des points tels que l’augmentation annuelle de l’immigration, la proportion d’étrangers vivant en Suisse par rapport aux pays voisins, le nombre de musulmans établis en Suisse, etc[1].

Lire la suite : L'UDC face à l'islam

« Plus jamais ça ! Parcours au cœur des camps nazis »

 

La nouvelle exposition permanente des Territoires de la Mémoire à Mnema Cité miroir

 

Le 21 mars 2014, la nouvelle exposition permanente des Territoires de la Mémoire ouvrira ses portes au public à Mnema Cité Miroir, dans les anciens bains et thermes de la Sauvenière. Intitulée « Plus jamais ça ! Parcours au cœur des camps nazis », cette exposition, si elle s’inspire de l’actuel Parcours Symbolique, se veut toutefois plus à même de fournir des pistes et outils de réflexion pour mobiliser la compréhension de faits passés dans la perspective d’un engagement aujourd’hui. Elle couplera dès lors discours historique et mémoriel avec travail de vigilance et de citoyenneté.

Lire la suite : « Plus jamais ça ! Parcours au cœur des camps nazis »

Démocratie et frontières

 

Entretien avec Caroline Intrand, Chargée des questions européennes au Ciré

 

Face à la peur d’un Autre institué comme « clandestin » et criminalisé, l’Europe se nourrit de plus en plus du sentiment d’être une forteresse assiégée, menacée par « un flot montant d’immigrés » souvent perçus comme des  « assaillants ». Soucieuse de rassurer et de « protéger » ses concitoyens inquiets pour leur niveau socio-économique, l’UE déploie des moyens financiers, matériels et humains importants. Dans ce qui tend à devenir une véritable guerre aux migrants, l’Europe s’offre donc depuis plusieurs années les services d’un bras armé aux compétences et libertés progressivement élargies : l’agence Frontex. Au-delà de ses moyens d’action, de l’opacité qui règne sur ses opérations et de sa réelle efficacité, c’est l’existence même de cette agence qu’il nous faut questionner notamment en regard des fondements démocratiques de nos sociétés et de l’UE, des traités et accords internationaux et des droits fondamentaux de milliers d’hommes et de femmes qui, dans l’espoir d’une vie meilleure, se perdent en mer.

Entretien avec Caroline Intrand, chargée des questions européennes au Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers)

Lire la suite : Démocratie et frontières

Consultez toutes nos archives

am vign tous articles

Recherche

Rejoignez-nous !

En savoir plus...

Soutenez la Mémoire !

Devenezmembre

Faites leur don de vos valeurs !

Faitesdondevosvaleurs copy

Brochure "Editions"

brochure editions 2015

Soutenez nos actions

Soutenez les Territoires de la Mémoire en effectuant un don via Paypal

Plan d'accès

Contactez-nous

  • Territoires de la Mémoire asbl
  • Siège social
    Boulevard de la Sauvenière, 33-35
    4000 Liège
    accueil@territoires-memoire.be
    Téléphone : 04 232 70 60
    Fax : 04 232 70 65
  • N° d'entreprise
    453099470
453099470